L'ensemble TROIKA est fier de vous presenter ses artistes.

Présentation musiciens



En concert ou en spectacle, la musique russe, slave et tzigane séduit toujours le public.
Les musiciens de l'ensemble TROÏKA éblouissent par leur énergie et leur virtuosité.
Chaque musicien de l’ensemble est diplômé de haut niveau des conservatoires de l’ex U.R.S.S.
Alexei fait vibrer les cordes de sa balalaïka, la scène et le coeur des gens.
Le sourire et la prestance ukrainienne de Guennadi insufflent un vent de l'Est, grâce au soufflet de son Bayan (accordéon concert).
La voix chaleureuse de Galina envoûte par ses chants profonds venus des steppes.
Avec ses chansons cosaques et tziganes, dont la passion et la force illustrent l'âme slave,
elle nous emmène dans un voyage des bords de la Mer Blanche jusqu'aux Carpates.
Le chanteur basse-soliste, Valéry Orlov se joint aux musiciens afin de partager des chants russes dans la continuité d’Yvan Rebroff.
Andreï, un violoniste virtuose, interprète un répertoire très large partant de la musique classique jusqu'aux grands airs traditionnels.
Parfois Ivan, un musicien invité, monte sur scène avec sa gadoulka (violon bulgare) et ajoute au spectacle son rythme asymétrique avec l’influence des mélodies balkaniques.
Le répertoire interprété par les musiciens de l’ensemble Troïka rassemble les thèmes les plus connus tels que «Kalinka», «Les yeux noirs» et «Le temps de fleurs», les œuvres des grands compositeurs classiques Brahms, Liszt, Borodine ou Khatchatourian ainsi que les airs folkloriques collectés par Galina qui font découvrir au public européen des musiques slaves parfois enfouies et remises à la lumière par la voix envoûtante des chanteurs et la dextérité des artistes.
Les musiciens font corps avec leurs instruments et cette osmose accompagnée de leur incroyable capacité à enflammer la scène projette le public dans une ambiance des plus chaleureuses.


Présentation danseurs



Sur les bases de l'école de danse populaire russe, des grands ballets dirigés par Moisseiev et Virsky,
l'ensemble Troïka continue de développer ce phénomène culturel, créé pendant l'époque soviétique, en proposant au public français et européen, des oeuvres originales chorégraphiées par Olga Nikiforova et Emmanuelle Vakarina.
Les danseurs et danseuses de l'ensemble Troïka apportent leur contribution et signature à chaque ballet.
Flambeaux, foulards, sabres et poignards tournoient dans un déploiement de magnifiques couleurs chatoyantes.
Les danseurs solistes émerveillent, à chaque fois le public, par leurs acrobaties et leurs sauts spectaculaires: sauts écarts, tonneaux, soleils, prissiadka ...
Les danseuses, si jolies, ont une parfaite maîtrise des tours, des lignes, des frappes et chacune apporte son tempérament et son charme aux fresques multicolores.
Toutes sont issues d’une formation de danse classique et de danse de caractère, mettant la technique au service de la culture et du folklore des pays de l'Est.
Dans les tableaux tels que Khorovod (danse traditionnelle basée sur le glissé et la délicatesse des jeunes filles), illustrant l'éveil de l'aube sur la Volga, nos danseuses séduisent par leur élégance et la beauté de leurs lignes.
Gopak et Kazatchok dansés avec leur vivacité scénique et la technicité des pas qu'elles effectuent, démontrent l'ambiance enjouée des soirées russes.
Dans la continuité des grandes traditions de la couture slave, les costumes originaux, élaborés par Galina Birioukova, signent l'authenticité d'un spectacle unique et ajoutent à la chorégraphie des couleurs festives particulièrement remarquables.
Ce spectacle est un enchantement pour les yeux, les oreilles et le cœur de tout public.
Le nouveau programme de Troïka est unique de par son caractère populaire et son sens du « show ».
Du premier pas de danse au dernier salut, le spectacle s’enchaîne avec un professionnalisme témoignant d’une très grande expérience de la scène.


La danse de couteaux caucasienne
Cette danse, appelée Lezguinka, est une danse traditionnelle pays de Caucase en Russie, Arménie et Géorgie. Il s'agit d'une chorégraphie pour un danseur soliste - Yevgeni, accompagné par les musiciens de l'Ensemble TROIKA. Également appelée la danse "de l'Aigle", elle se caractérise par des pas brefs, rapides et énergiques, appuyés par l'emploi démonstratif des bras. Le danseur lance des couteaux à la main, un par un, jusqu'au grand final, où il place une dizaine de couteaux dans sa bouche, et les plante tous, en un lancer, dans le sol.

Kozatchok
Le Kozachok est une danse traditionnelle originaire de la région de Kouban, au sud de la Russie. L'Ensemble TROIKA propose une chorégraphie inédite, pour le ballet dans son ensemble. Le rythme est rapide et linéaire et le tempo est en constante augmentation. La femme mène la danse et l’homme la suit, imitant ses figures ; elle indique les changements en tapant dans ses mains. Le final du tableau ressemble à une improvisation, où les danseurs, en cercle, montrent tour à tour leurs solos les plus techniques : tours, frappes rapides des pieds et acrobaties s'enchaînent de plus en plus rapidement. La musique met en lumière la balalaïka, le bayan et la voix de la chanteuse russe Galina, en laissant résonner des thèmes populaires, tels que "Katioucha" ou "Barynia".

Kalinka
Bouquet final du spectacle TROIKA, il s'agit d'un tableau de danse, chant et musique majestueux, en costumes rouges et dorés, agrémentés de broderies. Il s'agit du thème russe le plus connu au monde, qui suscite une forte participation du public. Les danseurs descendent dans la salle, et font un passage parmi les spectateurs, ils prennent les mains des gens et créent une longue chaîne, où chaque spectateur se tient par la main, danse et chante ensemble. Ce tableau est très dynamique, les danseuse tournent, les danseurs effectuent des grands sauts écarts, les musiciens impressionnent par leur virtuosité, le tout enveloppé par la belle voix de la chanteuse, pour un spectacle inoubliable.